Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Chaque année, près de deux milliards de dollars sont pompés et exportés, à travers la corruption et des réseaux de blanchiment d’argent. Le dernier rapport du Global Financial Integrity (GFI) parle de pas moins de 18 milliards de dollars de transferts non enregistrés par la balance des paiements entre 2000 et 2009.

 

Le GFI précise que les surfacturations au titre des opérations de commerce international ont coûté à l’Algérie, au cours de la même décennie, 4,391 milliards de dollars, soit 439 millions de dollars par an. Il note des pics importants en 2001 et en 2009. La manipulation des coûts a majoré la facture à hauteur de 1,6 milliard de dollars en 2001 et d’un peu plus d’un milliard de dollars en 2009.

 

Pour élaborer ses statistiques, le GFI se base sur les données concernant les balances de paiements, les réserves, les IDE, le commerce extérieur, et la dette extérieure, telles que rapportées par les banques centrales des pays membres du FMI et la Banque mondiale.

 

Source : El Watan, 8 mars 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article