Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Par Chawki Amari

 

Pendant que les ligues des droits de l’homme rappelaient à quel point l’Algérie refuse encore de s’inscrire dans un Etat de droit, M. Ksentini, l’avocat de M. Bouteflika, est sorti de son bureau pour expliquer «les avancées gigantesques» même si «de petites choses restent encore, telle la bureaucratie».

 

Pour cet avocat de 70 ans qui a donc étudié le droit, la torture est une petite chose, le harcèlement judiciaire, l’interdiction de réunions (même dans des endroits fermés), sont de petits riens.

 

L’instrumentalisation des juges n’est que bureaucratie, tout comme la mainmise sur les médias lourds, le contrôle des journaux privés par la publicité, l’interdiction des syndicats libres, le tabassage des manifestants, l’arrestation de militants, les procès contre la liberté de culte ou l’affaire Mouhib Khatir, en détention sans délit ni jugement.

 

A contrario, droit à la défense, quelles sont ces avancées «gigantesques» que l’avocat peut répandre à l’ENTV, alors que les juristes plus critiques y sont interdits d’antenne ? Il donne trois exemples : la réconciliation, la grâce présidentielle des condamnés à mort en 2001 et la possibilité de poursuive un agent de l’ordre pour sévices physiques et moraux.

 

Pour le premier, on ne voit pas très bien le rapport entre droits de l’homme et amnistie de terroristes.

 

Pour le second, il faut rappeler que c’est M. Zeroual qui a déclaré un moratoire sur la peine de mort, les exécutions étant suspendues depuis 1993, soit 6 ans avant l’arrivée de M. Bouteflika.

 

Pour le troisième enfin, il est clair que M. Ksentini n’a jamais mis les pieds dans une caserne du DRS. Le régime algérien a décidé de rester en dehors de l’histoire, en s’accrochant au néolithique, c’est son droit, et un avocat est payé pour défendre son client, qu’il soit innocent ou criminel. Mais, petite chose, un avocat a-t-il le droit d’être aussi léger avec la gravité ?

Chawki Amari, Point zéro, 12 décembre 2011. El Watan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article