Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Selon l’APS,  Mme Baeza, l’ambassadrice de l’UE à Alger ne tarit pas de superlatifs sans bémol, à propos de la démarche du pouvoir : « Entièrement », « très importantes » : pour dire la vérité, cela ne rassure pas les démocrates néoréalistes, qui se méfient de ce type de bénédiction, qui ressemble fort à un « baiser de Judas ».

 

 Algérie - Selon l'UE, les réformes politiques répondent aux aspirations de la société


 

L’Union européenne (UE) considère que les réformes annoncées en avril par le président Abdelaziz Bouteflika répondent "entièrement" aux aspirations de la société algérienne, a affirmé mardi à Alger l’ambassadeur de l’UE en Algérie, Laura Baeza.

"Nous sommes convaincus que les réformes annoncées (par le président Bouteflika) vont dans le sens d’une juste réponse aux aspirations de la société algérienne", a déclaré Mme Baeza à l’ouverture des travaux des états généraux de la société civile algérienne.

La diplomate européenne a par ailleurs qualifié ces assises, initiées par le Conseil national économique et social (CNES), d’"extrêmement importantes" dès lors qu’il s’agit pour les autorités publiques algériennes, a-t-elle dit, d’"écouter tout le monde" dans le sillage des réformes engagées. "Nous pensons que c’est la meilleure manière d’entreprendre ces changements", a-t-elle ajouté.

Le chef de l’Etat avait annoncé le 15 avril dernier des réformes politiques devant aboutir, d’ici 2012, à un amendement de la Constitution précédé d’une révision du dispositif législatif régissant les partis, les élections, les associations civiles et l’information. (APS).

Maghreb Emergent 14 juin 2011  http://www.maghrebemergent.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article