Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

Les travailleurs veulent un comité de participation indépendant.

DR

 

 

3500 sidérurgistes ont répondu hier à l’appel du syndicat de l’entreprise ArcelorMittal Annaba (AMA) pour assister à une assemblée générale, avons-nous constaté sur place.

 

 

 

Par Mohamed Fawzi Gaïdi, 15 février 2013, El Watan.com

 

 

 

Ils sont venus pour débattre de la situation sociale des travailleurs et de l’avenir de leur usine. Tour à tour, Mourad Daiffallah et Abdelmadjid Bouraï, respectivement secrétaire général du syndicat et président de participation de l’entreprise AMA, ont revendiqué l’application des accords collectifs conclus entre la direction générale AMA et le syndicat depuis 2011, tels que la mise en place de la nouvelle grille des salaires, les organigrammes, le dossier de recrutement, l’accord salarial, etc. Le député Smaïl Kouadria était également présent à ce rassemblement.



 

Propriétaire



«Après l’application de ces accords, le syndicat pourra commencer à discuter d’un pacte social avec la direction générale, comme elle le souhaite, et procéder au renouvellement du syndicat, en collaboration avec la centrale syndicale UGTA», a revendiqué le partenaire social qui a chargé la direction générale de l’entreprise d’acerbes critiques, notamment en matière d’investissements ayant trait au plan de redressement du complexe sidérurgique d’El Hadjar. «Depuis la venue d’AMA en 2001, l’entreprise se dégrade jour après jour. De 22 000 travailleurs, nous sommes passés aujourd’hui à 5500, sans qu’aucun investissement digne de ce nom n’ait été mis en place. Quoique vieilles, les installations sont toujours les mêmes. En matière de production, le complexe n’a jamais atteint un million de tonnes d’acier. Et la direction générale ne peut pas nier cette vérité, sinon se cacher derrière les quelques grèves légitimes qui ne peuvent en aucun cas amoindrir la production telle qu’elle est actuellement», constatent les syndicalistes qui appellent l’Etat à récupérer totalement El Hadjar, sinon en devenir propriétaire majoritaire(…)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article