Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

  

  

"Dénonciation de la politique culturelle officielle, défense des libertés menacées, solidarité avec les victimes de la répression, dénonciation de la marchandisation de la culture et des médias qui n’est que l’expression de la marchandisation de toute la société (sport, éducation, santé…), surmonter la coupure, la rupture entre les intellectuels progressistes et les masses, être aux côtés des classes populaires et des opprimés, être partie prenante du peuple…"

 

 Communiqué

Vendredi 7 février 2014

 

 

Réunion du 1er février 2014 en vue de la création d’un forum des intellectuels, artistes et scientifiques

  

Compte-rendu

 

 

Une quarantaine de personnes ont participé à la réunion. Près de la moitié ont pris la parole.

 

Trois aspects peuvent être soulignés :

 

1. Un début d’échange sur la notion d’intellectuels a révélé des nuances. Qu’entend-on par intellectuels : ceux qui produisent des œuvres artistiques, des concepts, des discours… ? Les diplômés ? Ceux qui exercent cette fonction sociale ?etc.
Mais en dépit des différences d’approche il ne semble pas y avoir d’opposition majeure entre les intervenants.
La réflexion et le débat devraient s’approfondir afin de mieux cerner cette notion, son champ d’application et sa problématique en Algérie aujourd’hui.

 

 

 

 

 

Description de cette image, également commentée ci-après

2. En dépit des sensibilités politico-idéologiques propres à chacun s’est affirmée, à des degrés divers mais convergents, une volonté commune de faire entendre un point de vue d’intellectuels progressistes, d’un collectif d’intellectuels de gauche et non plus seulement d’individus dont la visibilité et l’audience n’arrivent pas, à quelques exceptions près, à percer le mur du silence imposé conjointement par le pouvoir et les médias aux mains du capital.
Se faire entendre, prendre position sur les questions relevant du domaine de la culture, mais aussi sur toues les questions qui se posent à la société.

Des axes communs peuvent être relevés à partir des différentes interventions : dénonciation de la politique culturelle officielle, défense des libertés menacées, solidarité avec les victimes de la répression, dénonciation de la marchandisation de la culture et des médias qui n’est que l’expression de la marchandisation de toute la société (sport, éducation, santé…), surmonter la coupure, la rupture entre les intellectuels progressistes et les masses, être aux côtés des classes populaires et des opprimés, être partie prenante du peuple…

 

 

 

 Hommage aux artistes disparus:Djamel Amrani,Aicha Haddad...


3. La nécessité s’est faite sentir de rassembler le plus largement possible autour d’une plate-forme minimale ;
de se lier aux jeunes qui, localement, aspirent à faire du théâtre, à participer à des ciné-clubs, à produire des œuvres d’art ;
d’utiliser tous les moyens disponibles (livres, films, CD…) pour débattre avec eux ;
de prendre contact avec des groupes d’intellectuels dans d’autres régions du pays et de se mobiliser pour faire reculer les attaques contre les libertés : lois récentes sur les associations, sur le livre…

 Djebaili Salah 1

4. La question de l’organisation s’est posée.
Selon un participant, s’il s’agit de créer un forum, il n’est nul besoin de structuration.

S’il s’agit en revanche d’agir, de mener des actions, il convient alors de s’organiser en association.
Est-il possible de recevoir un agrément au vu de la loi actuelle et, surtout, de la non-application de la loi ? La probabilité d’essuyer un refus des autorités ne doit nullement, selon les participants, nous dissuader de faire des démarches, mais nous ne devons en aucun cas subordonner notre droit à prendre position et à nous exprimer à une autorisation quelconque.
De ce point de vue, l’existence de nouveaux moyens d’expression nous facilite la tâche, ce qui ne doit pas nous amener à nous enfermer dans un combat virtuel mené uniquement sur internet.
Nous devons opérer une jonction avec la société en faisant preuve d’inventivité pour surmonter tous les obstacles objectifs et subjectifs.

Abdelkader Alloula

 

À l’issue de la rencontre, il a été décidé :

  • de former un groupe de travail chargé d’élaborer un projet de plate-forme à soumettre aux participants et à tous ceux que la dynamique intéresse,
  • de se revoir dans un mois à peu près à une date qui sera précisée par le groupe de travail.

 

Source: socialgerie.net

 Illustrations blogs

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bouzid mohamed 04/09/2014 15:07

très fière que les artistes crée ce forum