Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

La direction générale a donc finalement accepté de négocier directement avec les représentants des grévistes. L’ENMTP avait, durant toute une semaine, adopté une position autiste de refus de dialogue avec les grévistes, sous pretexte que le mouvement était jugé illégal, car non conduit par le syndicat d’entreprise UGTA, interlocuteur « officiel » dont la légitimité est niée par les ouvriers. 

 

 

Piquets de grève massifs génant l’accès à la zone industrielle d’Aïn Smara, pétition quasi-unanime, explications en direction des médias, tout indiquait la détermination des grévistes. La wilaya semble alors être intervenue pour dénouer la crise.

 

 

Au bout d’une séance marathon hier, les deux parties ont consigné les termes de l'accord dans un « procès-verbal de rencontre ». Ce document stipule : « la direction générale a accepté la plate-forme de revendications qui sera traitée à partir de dimanche prochain». «Le délai de 15 jours a été fixé pour entamer les négociations avec les représentants légitimes des travailleurs.

 

 

Source : Le Quotidien d’Oran, 20 janvier 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article