Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Piètre consolatation pour le condjador : ce n’est pas seulement à Jijel que les projets des aspirants éleveurs s’écrasent dans le mur de la bureaucratie.

 

A Oran, sur 1.210 projets financés par la Caisse nationale d'assurance chômage (CNAC), en 2011, seuls trois concerne le secteur agricole.

 

Cette triste performance est « le résultat d'une clause qui exige au demandeur du prêt bancaire de détenir un acte de propriété de la terre qu'il va cultiver, explique aujourd’hui L. Boukraa dans le Quotidien d’Oran. L’essentiel des financements va aux petites entreprises de transport et de services dont « le taux de mortalité est en hausse constante ».

 

Brève blog, 26 mars 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article