Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

JPEG - 89 ko
 

Daniel Féry a été tué dans une charge de la police parisienne, à la station de métro Charonne, alors qu’il manifestait contre l’OAS. C’était le 8 février 1962, non loin de Bastille, au cœur du Paris populaire d’alors.

Daniel Féry était un jeune communiste de Vitry-sur-Seine. Il avait seize ans.

 Sont mort avec lui huit autres amis du peuple algérien, étouffés ou matraqués à mort :

 Jean-Pierre Bernard,

Fanny Dewerpe,

Anne-Claude Godeau,

Édouard Lemarchand,

Su­zanne Martorell,

Hippolyte Pina,

Raymond Wintgens,

Maurice Po­chard.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RANCON 12/01/2015 16:37

Cela ravive des souvenirs douloureux.J'avais 23 ans cette année là et le soir du massacre je travaillais.Je regrettais de ne pmouvoir participer à cette manif! j'était dans ce défilé immense qui eu lieu de la République au PERE LA CHAISENous étions des centaines de milliers à pleurer nos camaradeset à exiger enfin la fin de c ette guerre. A c ette époque on embrassait pas la police! Mais les temps ont changé!
paul RANCON RETRAIT2 DE LA POSTE 76 ANS