Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 L’Algérie a 49 ans. Le bel âge. Celui de la maturité. Le peuple Algérien en a vu de toutes les couleurs. Il a accumulé les expériences, il a plus que frôlé la pire catastrophe, provoquée, il a une vingtaine d’années, par la caste des tyrans apprentis sorciers, dont les stratèges les plus intelligents sont encore là à tirer les ficelles et à supputer les moyens de perpétuer l’atomisation du peuple algérien. 

Après des décennies de quadrillage par les réseaux de la tyrannie, une opinion publique majeure et clairvoyante est en train d’émerger, patiemment mais résolument.

Nous constatons l’affirmation des catégories de la population les plus aptes à fondre leurs intérêts particuliers dans l’intérêt national : une jeunesse ambitieuse, porteuse d’aspirations et de projets modernes, une classe ouvrière luttant pour que l’Algérie ait les moyens de produire et de se développer, des salariés des services et entreprises publiques qui imposent le respect de leur dignité et refusent que les institutions soient détournées de la mission de servir le citoyen, des étudiants qui ne veulent pas être de futurs chômeurs,  des femmes décidées à assumer pleinement leur existence, un peuple exigeant la santé pour tous et des moyens d’existence élémentaires.

Des politiciens sont en train de discuter pour élaborer des concensus autour des réformes politiques venues à maturité, capables d’impulser le redressement national. D’autres, et parfois ce sont les mêmes, magouillent pour revenir aux anciens clivages, pousser les Algériens à s’affronter, comme des moutons à la veille de l’Aïd. Pour perpétuer leurs position de caste, Ils tentent d’ouvrir une nouvelle période de fitna, et essaient de recréer les castings: Eradicateurs contre intégristes sectaires, patriotes contre ex-terroristes, modernistes laïcs contre islamistes, Kabyles contre Arabes, gens de l’est contre gens de l’ouest. A eux d’arbitrer les bagarres : ils mettront alors tout le monde d’accord, bel Qazoul.

Pourtant, j’ai l’impression que l’on est presque tous vacciné contre ce virus.

Bonne fête !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article