Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le 24 février 1895, à Cuba, débute la seconde guerre d'indépendance, trois décennies après la première.

Le déclenchement de cette seconde guerre d'indépendance revient au Parti Révolutionnaire Cubain, fondé un mois plus tôt aux États-Unis par l'écrivain cubain José Marti, surnommé l'«Apôtre». Les chefs de la première guerre d'indépendance Antonio et José Maceo, qui s'étaient réfugiés sur l'île voisine de Saint-Domingue, se joignent à la nouvelle rébellion.

Le gouverneur militaire espagnol, le général Valeriano Weyler, réagit avec brutalité et proclame la loi martiale.

Les hostilités tournent très vite en défaveur des Cubains indépendantistes. Le 19 mai 1895, José Marti trouve la mort à la bataille de Dos Rios, à l'est de l'île. José Maceo est tué à son tour le 5 juillet 1896 à la bataille de Loma del Gato. Enfin, le 7 décembre de la même année, c'est le tour d'Antonio Maceo à Punta Brava.

 

Barbelés et camps de concentration

 

Le général Valeriano Weyler découvre une application inédite au fil de fer barbelé, une invention survenue dans les Grandes Plaines américaines au milieu du siècle, pour parquer les troupeaux de bovins et protéger les champs de leur passage. Ce fil de fer barbelé lui permet de constituer des «camps de concentration» et d'y regrouper les paysans des zones rebelles, sous la surveillance d'un très petit nombre de gardiens.

Un demi-million de personnes vont mourir de maladie et de faim dans ces camps de concentration, les premiers du genre. C'est déjà le XXe siècle et ses horreurs qui se profilent.

 

Source : Herodote.net

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article