Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

 

 

 

DR-Le 18 février 1859, une flotte française occupe le port de Saigon.

 

 

 

 

La politique impérialiste française est dans sa phase ascendante. Les nouveaux-venus se disposent à conquérir l'empire du Viêt-nam qu'ils connaissent au demeurant depuis fort longtemps.

La prise de Saigon, c'est l'amorce d’une colonisation française de près d'un siècle.

 

 

La présence française au Viêt-nam remonte au temps de Louis XIII et à l'arrivée des premiers missionnaires. Ces derniers, des jésuites, s'implantent dans la péninsule. Les missionnaires espagnols et portugais sont déjà très présents dans les autres parties de l'Extrême-Orient. Les Vietnamiens se montrent réceptifs à la christianisation et dès 1658, on compte dans le pays pas moins de 300.000 catholiques.

 

                                  

 

Le sabre, le goupillon et le business

 

 

À la veille de la Révolution française, l'évêque Pigneaux de Béhaine fait signer au roi Louis XVI un «petit traité de Versailles» par lequel la France s'engage à soutenir un prince local, Nguyên Anh. En échange, elle obtient le monopole du commerce extérieur et deux ports modestes, Tourane et Poulo-Condor.

 

 

Pigneaux de Béhaine, nommé vicaire apostolique de Cochinchine, modernise la flotte de son protecteur, le prince Nguyên Anh, et fait venir trois navires et un corps de troupes pour le soutenir .

En 1802, Nguyên Anh se proclame empereur de l'ensemble du pays sous le nom de Gia Long. Huê est confirmée comme capitale de ce que l'on nomme désormais Viêt-nam.

 

 

La lune de miel entre Français et Vietnamiens ne dure pas. L'empereur Napoléon III prend prétexte de massacres de catholiques pour lancer une entreprise de conquête. Le corps expéditionnaire reprend possession du port de Tourane, aujourd'hui Da Nang. Mais face à l'hostilité de la population, il renonce à marcher sur la capitale de l'Annam, Hué. Il se retourne vers le sud et c'est ainsi qu'il occupe Saigon.

 

 

Source : Hérodote.net

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article