Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Fichier:Добровольцы в Киеве. Софийская площадь.PNG

DR-Soldats des armées blanches à Kiev, 1919

 

 

Le 16 novembre 1920, la défaite de l'« Armée blanche » de Wrangel, à Sébastopol, confirme la victoire des bolchéviques et de Lénine et met fin à la guerre civile en Russie.

 

Dans cette bataille où Frounzé et Bela Kun jouèrent un rôle décisif, les anarchistes partisans de Makhno ont participé à la victoire.

 

L’offensive déclenchée en 1920 par Wrangel s’est accompagnée de la reconnaissance officielle par le gouvernement français du  gouvernement Wrangel.

 

Les armées blanches ont reçu l’aide de forces de l’extérieur de la Russie : celle du Japon, du Royaume-Uni, du Canada, de la France, des États-Unis, de l’Allemagne, de l’Australie, de la Grèce et de la Tchécoslovaquie. Cette aide extérieure, c’est notamment traduite par l’opération Arkhangelsk, ou les alliés sous l’impulsion des USA, débarquent des troupes dans la région d’Arkhangelsk à la fin de 1917. La France, pour sa part, enverra deux escadrons de cavalerie de légion étrangère. La France et l’Angleterre interviennent aussi en mer Noire en 1918-1919 au profit de l’armée de Denikine, mais sans grand succès.

 

Un mouvement armé persiste dans la région de Vladivostok jusqu’en août 1922 : les troupes blanches doivent abandonner le combat et sont dispersées. Les survivants s’embarquent sur les navires alliés.

Synthère blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article