Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le 10 août 1792, à Paris, les « sans culottes » s'emparent du palais des Tuileries après des combats où sont tués six cents Gardes-Suisses et deux cents aristocrates. Après la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, « Sans-culottes » fut le nom donné aux révolutionnaires issus du peuple de Paris, parce qu’ils portent des pantalons à rayures et non des culottes, symboles de l'ancien régime.

Au terme d’affrontements sanglants, le roi Louis XVI et sa famille sont jetés en prison. C'est la fin de la monarchie française, vieille de près d'un millénaire.

L'Assemblée législative, après le succès de l'émeute, prononce la «suspension» du roi. Elle convoque une Convention nationale en vue de prendre toutes mesures «pour assurer la souveraineté du peuple et le règne de la liberté et de l'égalité».

En vue des élections des députés de la Convention, elle abolit les distinctions entre citoyens actifs et citoyens passifs et instaure pour la première fois le suffrage universel (masculin).

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article