Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

La regrettée Josette Audin avec son fils Pierre, en septembre 2018. Photo Lahcène Abib

La regrettée Josette Audin avec son fils Pierre, en septembre 2018. Photo Lahcène Abib

Par Issam Mermoune, 5 septembre 2020

« C’est un peu curieux de dire que je suis naturalisé car je suis déjà Algérien par ma mère qui avait obtenu la nationalité algérienne à la suite d’un décret signé le 4 juillet 1963. N’étant pas musulmane, elle n’est pas devenue automatiquement Algérienne à l’indépendance, » à déclaré Pierre Audin, fils de Maurice Audin, au quotidien algérien Liberté suite à sa naturalisation par décret présidentiel.

Evoquant la naturalisation de sa mère, Pierre Audin a fait savoir qu’il « a fallu qu’elle fasse des pieds et des mains pour être naturalisée ». Quant à lui, il a également dû attendre pendant deux ans pour recevoir une réponse à sa demande de passeport. « L’Algérie est mon pays. C’est là où je suis né et où j’ai vécu enfant. Je ne suis pas forcément très satisfait de ce qui s’y passe actuellement. Mais il est tout à fait normal que j’aie le passeport de mon pays », a-t-il déclaré.

Ayant déjà agi en 2014 par une demande de fouilles auxquelles les autorités algériennes n’ont pas répondu, Pierre Audin a espéré que « des choses seront faites du côté algérien comme ordonner des recherches à certains endroits où la dépouille de mon père pourrait se trouver. »

Source : Algérie-cultures

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article