Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

La courbe des contaminations et celle des décès ne fléchit pas. L’heure est au branle-bas dans les « instances ». Les journaux « démocrates » s’associent à la campagne de culpabilisation du « populo » et aux appels pour que les walis sévissent plus fortement contre les contrevenants. Normal, mais en apparence seulement, car les leçons mondiales de la pandémie sont sous nos yeux. Elle n’a été jugulée que dans les pays où les recommandations anti-épidémiologiques universelles se sont appuyées sur la discipline civique, l'organisation de proximité et la reconnaissance des lanceurs d’alerte.

Dans ces pays, il est humainement réprouvé, par le voisinage immédiat, de ne pas porter de masques, d’enfreindre les règles de distanciation. Ces consensus micro-sociaux salvateurs dépendent de la force des rapports communautaires de base.

Ces rapports ne sont pas valorisés dans notre pays. Depuis trop longtemps, l’action autoritariste de l’Etat, combinée à la recherche de l’argent facile, contrarie les réflexes citoyens dans les entreprises, les lieux publics, les quartiers ou les villages encourageant ainsi l’égoïsme et l’atomisation des individus.

On en paie le prix.

 

Dr Lyes Mrabet : « Le confinement total des quartiers touchés reste la meilleure solution pour contenir la propagation du virus »

Par Imene A, 8 juillet 2020

Le président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), le Dr Lyes Mrabet, a attribué la cause de la flambée de l’épidémie de Coronavirus et de son expansion récemment à la faiblesse de la majorité des citoyens et à leur mépris des mesures préventives, notant que cela pousse le comité à surveiller le virus et à réorganiser ses priorités face à l’épidémie.

« Ce que nous voyons dans la rue est frustré par le fait que de nombreux citoyens sous-estiment la gravité du virus et le non-respect des mesures préventives telles que le respect de la distance sociale et le port de masques de protection », a déclaré M. Mrabet sur les ondes de la radio chaine 1.

Dans ce contexte, il a estimé que la sensibilisation était nécessaire pour faire comprendre au mieux le danger du virus Covid-19 pour la santé des citoyens ainsi que l’application des lois de la République qui obligent les citoyens à adhérer à des mesures préventives, que ce soit dans des espaces fermés ou ouverts.

Le Dr Mrabet a ajouté que le plan d’affrontement du Corona est basé sur deux axes, le premier est la sensibilisation et la prévention qui doit se poursuivre et le deuxième axe concerne la dissuasion, qu’il s’agisse d’imposer des amendes ou de fermer les magasins violateurs.

Selon le président du SNPSP, la propagation de l’épidémie et son expansion nous amèneraient à réorganiser les priorités concernant le plan de lutte contre la propagation du virus Corona, considérant que le confinement total des quartiers touchés et non le confinement partiel reste la meilleure solution pour contenir la propagation du virus.

Il a révélé que le nombre de contaminés ne reflète pas la réalité algérienne en termes de propagation de l’épidémie dans notre pays. « Plus le nombre de cas diagnostiqués sera élevé, plus les cas confirmés seront enregistrés », a-t-il déclaré.

Source : Algérie-Eco

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article