Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Intervenant sur les ondes de la radio nationale, le président du Conseil national des praticiens de la santé publique, a souligné que la situation d’urgence créée par la pandémie de la Covid-19, a contribué à lever le voile pour démontrer que le système national de santé est complètement dépassé dans son organisation actuelle.

Pour Face à cet état sanitaire préoccupant, il faudrait selon le docteur Lyes Mérabet s’atteler "à travailler sérieusement"  car "on a perdu assez de temps".

 Il a notamment souligné la nécessité d’institutionnaliser un système de formation continue des praticiens, mais aussi, celle des gestionnaires d’établissements hospitaliers pour son amélioration.

Pour lui, il est urgent de lancer les jalons d’une recherche scientifique médicale, "qui n’a jamais existé"  tout en soulignant  aussi qu'il est temps de mettre fin"cette dépendance quasi totale, vis-à-vis de l’étranger, en matière de médicaments, de vaccins et d’équipements".

S'agissant des actes de violences qui ciblent le personnel médical, le président du  CNPSP préconise  de s’intéresser de plus près aux conditions d’accueil des malades, aux relations devant s’établir entre les secteurs public et privé pour faciliter l’accès aux soins et l’allègement de la pression au niveau des structures publiques de santé comme solution à ce "phénomène sociétal".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article