Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Né pourtant dans le paroxysme de revendications sociales non satisfaites,le Hirak devrait être « confiné au seul caractère politique » et éviter les revendications sociales, sinon c’est "le chaos", explique doctement l'expert Mourad Goumiri.

Il concède: "Les revendications socioprofessionnelles qui existaient dans la société, bien avant le Hirak, quant à elles, doivent se cantonner dans les limites des lois et règlements"

Plateforme néolibérale

L’économiste a présenté, dit-il, cette démarche à « la rencontre des « forces de l’alternative démocratique ». Il en a tiré l’article « Cinq pistes économiques sur  lesquelles devrait réfléchir le futur gouvernement légitime» publié dans Maghreb Emergent, le 4 mars.  Il fixe le cadre du programme : « Améliorer "la note Algérie" doit être un objectif stratégique, pour le prochain gouvernement légitime, pour lui permettre d’accéder aux marchés internationaux de capitaux dignement ».

Pacte rompu

« Le pacte, non écrit, entre le pouvoir et le peuple était implicite, à savoir, le « pain contre le silence » ou techniquement, la satisfaction des besoins sociaux contre le mutisme politique »

(…) Ce pacte insidieux a fonctionné, « sans vagues », tant que la manne pétrolière rentière permettait de couvrir les déséquilibres enregistrés sur tous les marchés. Dès que cette manne a commencé à se tarir, substantiellement, les revendications socioprofessionnelles latentes ont commencé à émerger sur l’ensemble du territoire national, dont certaine d’une extrême violence et gravité, sans « effet de coagulation » dans un premier temps. Les changements gouvernementaux, sensés apaiser le climat social, n’ont en fait que retarder l’explosion sociale, après que la masse critique eut été atteinte, dès 2018. L’étincelle est très certainement provenue de l’annonce de la candidature d’A. Bouteflika »

Revendications sociales sources de chaos

« Les revendications hebdomadaires massives et pacifiques ont un caractère éminemment politique et doivent rester confinées dans cette veine et cette organisation pour ne pas générer de confusions permissives.

"Les revendications socioprofessionnelles qui existaient dans la société, bien avant le Hirak, quant à elles, doivent se cantonner dans les limites des lois et règlements, en la matière, sans que les frontières entre les deux revendications ne soient franchies, dans un sens ou dans l’autre, ce qui provoquera le chaos. »

« Être mieux noté »

« Améliorer la note Algérie doit être un objectif stratégique, pour le prochain gouvernement légitime, pour lui permettre d’accéder aux marchés internationaux de capitaux dignement, c’est un passage obligé de mon point de vue. Car, Il ne faut pas oublier que toutes réformes et notamment structurelles, nécessitent des ressources importantes pour sa mise en œuvre et il faut donc intégrer dans son programme la mobilisation de fonds étrangers de toutes formes privé, public, bilatéraux multilatéraux…) et c’est à ce moment là, que les acteurs économiques et financiers mondiaux nous attendent. »

Texte intégral : Maghreb Emergent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article