Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

L’étudiante Nour El Houda Oggadi, prisonnière de l’injustice.

Le récit de l’avocat Abdelghani Badi

Par Hebba Selim, 18 janvier 2020

L’étudiante en Master 2 sciences humaines et sociales, Nour El Houda Oggadi est en détention provisoire depuis le 19 décembre dernier sur décision d’un juge d’instruction près le tribunal de Tlemcen. Ce sont ses publications sur Facebook où elle exprimait ses opinions qui lui valent d’être embastillés.

Son portrait est porté durant les marches du mardi et du vendredi par les manifestants. L’’étudiante Nour El Houda Yasmine Dahmani qui a passé plusieurs mois à la prison d’El Harrach a manifesté mardi dernier en portant son portrait.

Son avocat, Abdelghani Badi a raconté dans un post sa récente visite à celle qui est déjà un autre symbole du combat pour la liberté d’opinion en Algérie. En voici la traduction :

"La geôlière l’avait fait entrer avant mon arrivée. Elle était assise face au mur, donnant le dos à la salle de réception. Elle posait ses mains sur son visage aux traits tristes et fatigués. Des traits où l’on décèle un mélange de courage, de patience et un fort sentiment d’injustice. Et quelle injustice! Une injustice qui jette une étudiante de 20 ans dans l’obscurité des prisons.

J’ai tenté de la rassurer en lui disant que les choses vont aller vers le mieux,  que les dignes ne renonceront pas à sa liberté et que tout le monde est mobilisé pour cela.

Je l’ai informée que Nour-El Houda Yasmina Dahmani a porté sa photo lors du hirak du mardi, que la solidarité envers elle est grande. Des larmes sont montées dans ses yeux qu’elle a essayé de cacher… J’ai tenté d’insuffler une autre dose d’espoir en essayant de la convaincre que c’était désormais une affaire de jours pour qu’elle retrouve sa liberté. J’ai quitté la prison, en colère et indigné, laissant derrière moi un exemple des injustices d’un régime qui a perdu toute humanité. Toute moralité."

أدخلتها السجانة قبل وصولي ، كانت تجلس مقابل الحائط وباب غرفة الاستقبال خلفها ، تضع كفييها على وجهها الذي يحمل تقاسيم حزينة ومرهقة ، تقاسيم فيها مزيج من الشجاعة والصبر وكثير من الشعور بالظلم ، وأي ظلم !! ظلم يلقي بعشرينية جامعية في غياهب السجون ، حاولت أن أطمئنها بأن الأمور ستسير نحو الأفضل وأن الشرفاء لن يتنازلوا عن حريتها ، وأن الجميع مجند لأجل ذلك ، أخبرتها أن نور الهدى ياسمين دحماني حملت صورتها في حراك الثلثاء ، وأن التضامن معها واسع ، غمرت عيناها دموعا أرادت أن تخفيهم ، حاولت حينها أن أشدد على زرع الأمل فيها بجرعة أخرى محاولا اقناعها بأن المسألة لن تتجاوز أياما وتلقى حريتها ..
غادرت السجن وأنا في حالة غضب واستاء مخلفا ورائي عينة من مظالم النظام الذي فقد أدميته ، فقد كل أخلاقه ...

 

Source : RadioM-Post

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article