Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

L’Algérie est capable de résister aux manipulations.

Par Cherif Mennaceur, 25 avril 2012

1931-2018.

L’Algérie est capable de résister aux manipulations, selon le directeur du Forum du Tiers-monde et du Forum mondial des alternatives, le professeur Samir Amin. L’Algérie est « capable » de maîtriser la transformation de l’Etat et de la société, en toute souveraineté.

 

Selon cet alter mondialiste, l’Algérie est capable de « ne pas être la victime » des manipulations, voire du « chaos » projeté par l’ « impérialisme de la triade : Etats-Unis, Europe et Japon » par ceux qui souhaitent la « destruction » de toute société résistante. Citant notamment Israël et le Qatar parmi ses partisans. Samir Amin note que cette stratégie de destruction est déjà à l’œuvre en Irak et en Libye et ciblant la Syrie, mais aussi au Sahel.

Et Samir Amin d’expliquer la résilience, l’« exception » de l’Algérie dans le contexte du Printemps arabe, par la nature « plébéienne » de la société algérienne.

Convaincu que les Algériens expriment « un besoin de démocratie plus profond qu’ailleurs », l’invité du CNES estime néanmoins que les processus électoraux qui ne reposent pas sur un substrat de progrès et de transformation sociale « n’ont pas de sens ». Et c’est justement ce substrat qui doit tendre, selon lui l’action des peuples, des Etats et des nations, dans la région arabe et africaine, comme il en sera question lors de ce symposium.

Soit leur capacité à gérer les défis liés à la « décomposition » en cours du système capitaliste, à s’inscrire dans une triple dynamique de « refaçonnement d’une autre mondialisation équitable, meilleure », de reconstruction et non de destruction de l’Etat et de la société » et de « démocratisation de la société ». Et ce, en misant sur le « progrès social et non la régression sociale », hors toutes illusions « passéistes, parareligieuses ou d’ordre ethnique », en consolidant leur souveraineté et en étant des « participants plus actifs ».

Source : Le Soir d'Algérie

Lire aussi : SAMIR AMIN, l'homme qui a laissé des traces


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article