Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Par Saoudi Abdelaziz, 10 décembre 2019

Dans le bilan de la campagne électorale, après avoir très rapidement expédié les autres candidats, le commentateur politique Brahim Takheroubt éditorialiste de l'Expression, le journal "officieux" du système, conclut par le candidat Mihoubi. Il écrit  : "Issu d’un milieu social modeste, cet homme affable voit grand. Il ne s’encombre pas d’idées élitistes et ne se noie pas dans les méandres des idéologies. Il fait les choses simplement. Et à chaque fois qu’on essaie de comprendre le monde dans sa complexité, c’est sa simplicité qui étonne".

La nouvelle casserole accrochée au candidat Benflis, après celle du candidat Tebboune,  confirme que les "services" travaillent en faveur de Mihoubi, le candidat qui préconise sans complexe la continuité et l'approfondissement de l'austérité néolibérale déjà engagée. Avec juste la touche "moderniste" à usage extérieur.

"Parti du centre néolibéral", c'est ainsi que Badreddine Mili définissait le RND, parti dirigé par intérim par Mihoubi après l'incarcération d'Ahmed Ouyahia. Mili écrit "Sa principale force, il la recruta dans les corps de l’administration centrale et locale, de la bourgeoisie privée et des entreprises stratégiques de l’Etat et annonce, tout de suite, la couleur en adhérant à l’Internationale démocrate centriste".

Internationale de droite

International de droite car l'épithète de "centriste" est fallacieuse. En effet dans "l'Internationale centriste" à laquelle adhère le RND qui deviendra même membre du bureau exécutif, on retrouve notamment les partis suivant :

Le parti français de droite "Les Républicains", le parti espagnol de droite "Le Parti populaire" qui fut donna les anciens chefs de gouvernement de droite José María Aznar, (qui signa au non de l'Europe, avec Bouteflika, les Accord avec Algérie) puis en 2003 Mariano Rajoy. Et en Allemagne, c'est l'Union chrétienne-démocrate d'Angela Merken... Notons que lorsque l'Internationale était présidée par un Espagnol, le membre RND du bureau exécutif était Bouchouareb...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadir BOUMAZA 12/12/2019 08:23

On est plus que d'accord. Il est clair depuis plus de deux mois que le candidat du système est Mihoubi, homme de droite, conventionnel, présentant bien, se fichant du Hirak comme de l'Algérie , il rend parfaitement service au généralissime qui l'a conforté de suite. Droite, droite, bien habillée et capable de toutes les vilénies recouvertes de vernis pouvant faire du mal.