Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

«Le hirak centré ces jours-ci sur le refus des élections doit passer à une campagne pour la libération immédiate des détenus».

C'est le mot d'ordre lancé de Constantine dans El Watan par l’universitaire  syndicaliste Abderezzak Adel, un activiste du Hirak. ( El Watan). Depuis l'annonce de l'élection de Tebboune, ce mot d'ordre est omniprésent sur les réseaux sociaux.

Réparation des dégâts

"Abdelmadjid Tebboune, va devoir entamer son règne avec, sur les bras, tout ce passif dont il hérite, écrit  ce matin Saïd Chekri, l'éditorialiste de Liberté.

"Un passif lourd, non pas seulement des modalités de son élection dans un scrutin qui aura fait l’objet d’un rejet populaire inédit, mais aussi des dégâts occasionnés par dix mois d’une gestion raide des événements. Des dizaines, voire des centaines de détenus politiques croupissent aujourd’hui dans les prisons d’Algérie. 
Une amère réalité, déniée jusqu’ici, mais que Tebboune a lui-même reconnue, dès sa première prise de parole en sa qualité de chef de l’État. C’est dire qu’il a sans doute conscience qu’il ne peut pas ignorer les traumatismes provoqués à la collectivité nationale par ce processus qui, au bout, l’aura mené à El-Mouradia. Et que c’est par là qu’il doit commencer : la réparation des dégâts. (
Liberté)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article