Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

 

Liberté titre ce matin : "Il dénonce “toute ingérence dans les affaires internes de l’Algérie”. L’ambassadeur de Chine participe à la marche de l’UGTA" . Faux, il était à des dizaine de km de là. Avec un solide alibi : les télés le filmaient au parc des Grands Vents.

"Ainsi, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a participé hier à une manifestation pro-élection à Alger aux côtés de l’ambassadeur de Chine", affirme Ali Boukhlef, un des journaliste vedette du quotidien Liberté. Le représentant de la République populaire de Chine, Li Lianhe, s’est même exprimé devant les caméras des chaînes de télévision offshore. “La République populaire de Chine dénonce toute ingérence étrangère dans les affaires internes de l’Algérie”, a-t-il indiqué dans un arabe parfait. Liberté

Grands vents

: «L’ambassadeur n’a jamais participé à la marche de protestation ou quoi que ce soit du genre. Ce n’est pas possible », affirme une source sûre au sein de l’ambassade de Chine, interrogée par TSA. L’ambassade de Chine explique que M. Lie Lianhe participait à une opération de reboisement aux Parc des Grands Vents à l’Ouest d’Alger. « C’est une opération régulière qui date de 2009. C’est donc la dixième édition », explique l’ambassade, précisant que « l’ambassade a invité des responsables à prendre part à cette opération de reboisement organisée par l’ambassade de Chine ». Etaient présents  les ministre de la communication et de l'environnement, indique la même source.

« Des journalistes qui étaient dans le Parc des Grands Vents ont interviewé Monsieur l’ambassadeur qui a prononcé quelques phrases de principe, à savoir que la Chine est toujours aux côtés du peuple algérien et applique toujours le principe de non-ingérence dans les affaires internes des autres pays », précise notre source au sein de l’ambassade de Chine.

Arabe parfait... hésitant

Contrairement à Ali Boukhlef, qui a entendu l'ambassadeur parler dans un arabe parfait, son confrère Iddir Nadir  journaliste (El Watan) était sur les lieux écrit :  "Lie Lianhe, a lancé dans un arabe hésitant :  «Nous nous opposerons à l’ingérence de toute puissance étrangère dans les affaires intérieures de l’Algérie. La Chine restera toujours aux côtés de l’Algérie». L'APS rapporte les propos du ministre de la communication Hassan Rabehi qui a sauté sur l'occasion : «Nous sommes heureux que l’Algérie soit soutenue, dans les bons et les mauvais moments, par des pays amis à l’instar de la République populaire de Chine et d’autres pour lesquels nous éprouvons une grande affection». Mais  l’APS a oublié de citer les propos du diplomate chinois...

Journalistes internautes

"TSA s'efforce de sauver l'honneur de la profession écorné par le fakenews. Il explique : "Des images diffusées par les chaînes de télévision privées ont montré l’ambassadeur chinois en train d’effectuer des déclarations en étant entouré par des gens et des banderoles". (les banderoles était en chinois ndlr).

TSA ajoute pour sauver la mise aux confrères : "Le plan serré de la caméra, conjugué au fait que les images aient été diffusées au même moment où des manifestations se déroulaient à Alger en soutien aux élections et contre l’ingérence étrangère, ont laissé de nombreux internautes et médias spéculer que M. Lie Lianhe effectuait ses déclarations depuis les manifestations".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article