Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Réactions sur le vif notées hier sur Facebook

Une vingtaine de minutes de débats affligeants au Parlement européen !

Et je m'en réjouis. Je me réjouis que soit aussi clairement dégonflé la baudruche d'un soutien institutionnel européen à nos revendications de démocratie, de souveraineté, de maintien du cap de nos luttes, dont celle des libertés, pour nos prisonniers, nos médias, nos manifestation pacifiques...

Certes, les députés européens ont fait de ces derniers points le vernis de leurs interventions, de leurs obsessions {Minorités religieuses, migrations...}, de leur légitimité à nous dire ce que nous devrions être et faire, et à leur reconnaître une conscience du bien et du mal qui serait supérieure à la nôtre. Je fais l''économie du récit de la session du Parlement, elle est en directe, et maintenant en différé, largement diffusée sur Facebook.

Elle nous ramène à nos engagements de départ. Compter d'abord et avant tout sur nous mêmes, et s' il est quelque chose à attendre, qui de l'Etranger serait un acte solidaire, ce serait de nous montrer et de nous raconter dans leurs TV et journaux tels que nous sommes, un peuple engagé depuis 9 mois maintenant dans une mobilisation exemplaire et de raconter objectivement, donc dans la portion congrue qu'il occupe sur le terrain, dans notre réalité, le montage politique du pouvoir. Sa médiocrité, sa propagande sans vergogne, couplées à sa tentation de plus en plus affirmée d'un recours à la violence.

À l'aune du réel, les quelques bonnes paroles des D.E frôlent le ridicule, et leur seul truc en gros concret, les missions sur terrain et visites des prisons vont sans doute nous valoir de belles envolées lyriques de tous ces hypocrites qui roulant au fond pour le statut néocolonial qui les a fait hommes de pouvoir, d'argent et d'influence, dénonceront très très fortement l'ingérence.

Malika Abdelaziz Ziri Journaliste

Tromperie !
 

Que le diable ou le Saint Esprit vienne à soutenir ou a dénoncer notre Hirak, est-ce que cela change la couleur de notre drapeau, la justesse de nos revendications, la beauté de notre sylmya, le magnifique élan des jeunes chantant leur hymne à la liberté ? Est-ce que cela change quelque chose à l'ignominie du pouvoir , que X ou Y installé à Paris ou Londres nous dise du bien ou du mal de ce que nous vivons dans notre chair, chaque jour que Dieu fait ?

Que Paris ou Londres prenne ou ne prenne pas notre défense, est-ce que cela change quoi que ce soit à l'injuste emprisonnement de Bouragaa ! Que peut changer une opinion internationale aux arrestations arbitraires, aux injustices quotidiennes et l'indignité dont on nous accable ? Vu d'ici absolument rien ! Pour la simple raison que quand le peuple a décidé de descendre dans la rue , il n'en a reçu l'ordre ni d'ici ni d'ailleurs. Alors de grâce, ceux qui veulent nous culpabiliser parce que Bruxelles a mis son grain de sel dans nos affaires, ils n'ont qu'à s'en prendre à Bruxelles, quant à nous demain Vendredi on sera de nouveau dans la rue, entre Algériens pour nous dire les quatre vérités les yeux dans les yeux.

Kitouni Hosni historien

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article