Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo DR

Photo DR

"C’est la première fois dans l’histoire de l’Algérie indépendante que son président se fait ainsi publiquement humilier à l'étranger" écrit l'historien Hosni Kitouni sur sa page Facebook.

 

Un pouvoir moribond
 

Par Hosni Kitouni, 25 octobre 2019

Il ne reste au Hirak qu'à donner le coup de grâce à un pouvoir qui se fait humilier sur la scène internationale.

Trois images dans la vidéo diffusée par RT arabic sont venues donner une illustration choquante du rabaissement du pouvoir algérien à l'égard d'un de ses plus importants partenaires étrangers.

1- Les Russes ont obligé Bensalah à déclarer devant caméra que c’est bien sur sa demande qu'il est reçu par Poutine. Les Russes ont contrevenu ainsi volontairement aux usages diplomatiques et à l’importance des relations entre les deux pays pour montrer leur volonté de se démarquer d’une rencontre qui à leur yeux n’avait pas lieu d’être. Ainsi ils ne veulent laisser place à aucune instrument pouvant nuire à leur positionnement à l'egard de la crise algerienne. La scéne filmée , ils l’ont rendu publique pour en neutraliser et l’usage et la portée.

2. Dans cette vidéo, un plan de coupe, intentionnel, voulu , fait à froid lors du montage, montre Poutine sourire, moqueur aux propos de Bensalah affirmant que la situation est bien maîtrisée par le pouvoir– Par ce plan , on a voulu signifier le peu de crédibilité accordée le président russe aux allégations de son interlocuteur. Cynisme à la russe.
3- Enfin la photo protocolaire des invités où on voit Bensalah relégué à la dernière place du premier rang, celle la moins visible. Certes ce n’est qu’un président par intérim, mais il représente malgré tout le plus important partenaire de la Russie en Afrique. Il y a là assurément un discours en creux que les Russes ont voulu faire passer.

Affligeant de voir le représentant du plus grand pays d’Afrique, premier acheteur d’armes Russes, se mettre ainsi en carpette devant un Président étranger. C’est la première fois dans l’histoire de l’Algérie indépendante que son président se fait ainsi publiquement humilier à l'étranger. La question qui se pose est pourquoi les Russes ont-ils traité ainsi Bensalah et pourquoi ils ont tenu à le faire savoir ?

On peut faire plusieurs lectures de ces faits. Il en est une qui s’impose d’emblée : les Russes ne croient plus en la feuille de route du pouvoir. Ont-ils changé l’arme d’épaule ? Les gages que le pouvoir ne cesse depuis quelques temps de donner à l’occident afin d’obtenir son soutien , les ont-ils refroidi.

Attendons pour voir. En tous les cas , voilà le Hirak enregistrer une nouvelle victoire en accélérant les décantations politiques et diplomatiques.

Source : Facebook

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article