Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Par Saoudi Abdelaziz, 18 août 2019

Loin du tumulte médiatique des actions groupusculaires, le hirak reste dans l'univers de la Silmiya et poursuit sa permanence de veille.

Dans les confrontations politique, la tendance principale semble à la recherche du chemin commun qui pourrait ouvrir la voie à la refondation républicaine de l'Etat algérien. Refondation qui suppose le contrôle permanent citoyen sur le travail des institutions de l'Etat. Une des urgences stratégiques : l'établissement de nouvelle règles permettant d'en finir avec la gestion opaque des affaires publiques, qui fait le lit de la corruption à grande échelle. La constitution doit codifier ce contrôle républicain.

Il en va ainsi dans d'autres domaines.

Cette consultation nationale pour réviser la constitution sera, annonce-t-on, le mandat contraignante du prochain président élu au suffrage universel. Le blogueur avait écrit en mars dernier : "C'est à partir de la conquête citoyenne de la présidence que pourra se mettre en route le processus de refondation républicaine. Les timorés politiques souffrant du syndrome post-traumatique de 1991-1992 ont peur que des élections présidentielles ne débouchent sur "l'inconnu". Ces timorés ne se préoccupent pas des ressorts profonds qui animent leur peuple. Le blogueur en est intimement convaincu: aux prochaines présidentielles, ce sera le vote le plus intelligent depuis 1962."

POST SCRIPTUM

Les écrits restent...

L'éditorial de Kamel M. conclut ce matin dans le journal électronique Algérie Patriotique appartenant aux Nezzar père et fils: "Si le changement réclamé par cette jeunesse avide de liberté se fracasse contre l’obstination des décideurs du moment à s’accrocher au pouvoir pour sauvegarder leurs intérêts étroits, il est certain que le dernier mot reviendra à tous ces jeunes et à tous ces citoyens que ni les vaines intimidations ni les infâmes manipulations n’arrêteront dans leur avancée héroïque pour le recouvrement de l’indépendance comme le crient les millions de citoyens qui battent le pavé inlassablement depuis plus de cinq mois et qui ne comptent pas baisser les bras". Algérie patriotique

Six mois plus tôt, le même Kamel M. titrait  " Marches planifiées et slogans unifiés : qui tire les ficelles derrière le rideau ?" On peut lire en conclusion:  "Si les citoyens sont libres de s’exprimer sur un sujet qui les concerne directement – l’élection présidentielle –, il n’en demeure pas moins qu’une force occulte semble tirer les ficelles dans l’ombre dans un but inavoué. Toutes les vidéos postées sur les réseaux sociaux montrant des citoyens, en majorité jeunes, scander des slogans hostiles au cinquième mandat démontrent qu’un fil conducteur lie ces actions de rue qui, cependant, peinent à atteindre les grands centres urbains. La diffusion à grande échelle de ces marches de protestation semble avoir pour objectif de créer une contagion pour créer un climat d’instabilité en Algérie". Algérie Patriotique

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article