Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Deux journalistes ont analysé le jugement porté sur Gaïd Salah par les marcheurs du dernier vendredi. De toute évidence, ils n'ont pas participé au même Hirak. Etaient-ils ailleurs?

"En retour, les mots d’ordre  dans les rues d’Alger ont continué d’évoluer de manière remarquable pour ne plus cibler que Ahmed Gaïd Salah, “véritable chef de la Issaba” dans la majorité des mots d’ordre. Dans les panneaux portés par les citoyens, les commentaires sur les discours du chef d’Etat-major sont plus vindicatifs que sarcastiques au fil des vendredis." El Kadi Ihsan, Maghreb Emergent

"Le chef d'état-major a réussi à ajuster la contestation populaire à sa vision sur la crise politique, aux solutions qu'il lui préconise et aux objectifs qu'il lui fixe. Le 19ème vendredi du mouvement populaire a démontré que le dernier discours du vice-ministre de la Défense, du chef d'état-major de l'ANP, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, a réussi à unifier les positions des contestataires. Ghania Oukazi, Le Quotidien d'Oran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article