Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

L'opération spéciale visant à éclaircir les rangs du Hirak se poursuit.

La jeune femme arrêtée vendredi dernier en possession d’un emblème amazigh a été condamnée à 2 mois de prison avec sursis, hier, par le tribunal de Jijel. Le juge n'a pas perdu de temps, c'est une femme après tout, et puis c'est quand même un sursis...

En plus des femmes, qui sont ainsi "informées" qu'elles devraient rester à la maison ou à la plage,  les vieux, les enfants et les bébés doivent éviter les rues du vendredi conseille l'éditorialiste du quotidien l'Expression, au diapason des télés.

PSYCHOSE A LA UNE

"Le terrorisme vise les manifestants" alerte Zoheir Mebarki qui précise : "Ils préparaient leurs attaques contre les manifestants à l’aide d’explosifs. Pour faire le plus de victimes possibles". Il déplore : " Face à cela, il y a comme une forme d’insouciance de la part de certains manifestants qui viennent accompagnés de leurs enfants. Même de leurs bébés. La même insouciance que l’on retrouve chez ces vieilles personnes qui se mêlent à la foule alors qu’elles ne peuvent même pas courir pour fuir un danger".

Et si on ne l'écoute pas, l'éditorialiste s'en lave les mains : " Personne ne pourra dire « je ne savais pas » ! conclut-il.

 Zoheir Mebarki  garde  dans la presse écrite dite indépendante le titre de champion de la catégorie "La voix de son maître".  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article