Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Azzaba, wilaya de Skikda. Photo DR

Azzaba, wilaya de Skikda. Photo DR

Marche de citoyens à Azzaba (Skikda) : «Nous demandons l’ouverture d’enquêtes sur la corruption»

Par K.Ouhab, 24 juin 2019

«Nous, les citoyens libres de la ville de Azzaba, appelons le procureur de la République à ouvrir des enquêtes sur plusieurs dossiers de corruption», tel était le prélude d’une lettre adressée, hier, aux responsables locaux par des citoyens de la ville de Azzaba, à l’est de Skikda.

Les citoyens se sont d’abord rassemblés devant l’ancien siège de l’APC, avant d’entamer une marche le long des artères de la ville, qui les a conduits jusqu’au siège de la daïra. Dans leur lettre, ils ont énuméré plusieurs dossiers qui seraient entachés de corruption et de dilapidation de l’agent public, dont

«celui des recettes de la commune depuis 2003 et les différents projets attribués à des privés, le dossier de l’usine Siba, qui a été transformée en locaux commerciaux, le dossier du marché couvert qui a englouti beaucoup d’argent alors qu’il n’est toujours pas opérationnel, le dossier de collecte des signatures au profit de l’ex-président Bouteflika, le dossier d’investissement privé ayant concerné la station thermale Hammam Salhine, le dossier du siège de la JJA, l’équipe fétiche de la ville, un club qu’on a volontairement démoli, le dossier des retards enregistrés dans l’ouverture d’un service d’urgence à l’hôpital de la ville, etc.»

Les manifestants ont également dénoncé plusieurs autres lacunes et manques dont souffre la population locale. «Il est urgent de voir l’état de l’hygiène dans notre cité qui croule sous les ordures», notent les manifestants en mettant en exergue l’état des routes détériorées dans toute la région et du problème de l’alimentation en eau potable en cette période estivale.

Cette lettre, la première du genre dans toute la wilaya de Skikda, a été envoyée aussi bien à la justice qu’au wali et remise en main propre au chef de daïra par un groupe de représentants des citoyens.

Source : El Watan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article