Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo El Watan.

Photo El Watan.

Par Issac B.,  8 mai 2019

Les différentes opérations de solidarité lancées à l’occasion du Ramadhan révèlent des chiffres liés à la pauvreté qui donnent froid dans le dos.

Les services des collectivités locales de la wilaya, suite à l’actualisation et l’épuration des listes des chefs de famille concernés par l’opération de solidarité, ont arrêté le nombre des bénéficiaires de l’aide financière à  32 025 personnes. Le fonds de la zakat collectée au niveau des différentes mosquées établies sur le territoire de la wilaya se chargera de pas moins de 1905 familles, apprend-on de source sûre.

Ce chiffre englobe les personnes n’ayant aucune ressource, les bénéficiaires de l’Allocation forfaitaire de solidarité (AFS), les bénéficiaires de l’Indemnité sur l’activité d’utilité générale (ex-IAIG), les handicapés invalides à 100%, les employés dans les différentes dans le cadre des différentes formules (DAIP, PID et CIP) et ceux dont les revenus mensuels ne dépassent pas les 10 000 DA.

Chaque chef de famille ouvrant droit à cette aide temporaire profitera d’une subvention de 6000 DA. Cependant, et pour reprendre les dires d’un retraité, devant la dégradation du pouvoir d’achat, notamment en ce mois où la mercuriale a enregistré une flambée exponentielle, une large couche de la population est supposée démunie. «Hormis les hauts cadres qui bénéficient de tous les avantages, je pense que tout le reste des employés frôle le seuil de la pauvreté», a noté notre retraité, qui déplore sa situation de mendiant bien habillé.

Dans le même contexte, 14 restaurants de cœur ont eu l’autorisation d’ouvrir au niveau de différentes communes pour servir des repas chauds aux passagers et même aux familles dans le besoin, affirme-t-on. En matière de sécurité, un plan spécial a été concocté pour veiller sur la quiétude du citoyen durant tout le mois. 1500 policiers seront mobilisés à cette fin pour se positionner au niveau de tous les points sensibles comme les institutions publiques, les marchés, les esplanades, les postes et les banques. 

Source : El Watan

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article