Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Point zéro

27 mars 2019

C’est fait, après hésitations et réflexions, quelques coups de téléphone et avis favorables, Gaïd Salah a demandé l’application de la Constitution pour en finir avec ce mauvais film.

Sauf qu’en théorie, ce n’est pas à lui de le faire, et même si cela ressemble à un coup d’Etat, ce n’en est pas un, puisque seul le Conseil constitutionnel peut engager la destitution, par autosaisie et constatation de l’état de vacance du pouvoir.

Mais s’il n’est plus vice-ministre de la Défense puisque le gouvernement a été limogé, le général Gaïd Salah reste quand même le chef d’état-major, et c’est à ce titre que sa demande a un poids, que même Tayeb Belaïz, un fidèle de Bouteflika, doit prendre en compte, ce dernier devant s’autosaisir pour appliquer l’article 102.

S’il écoute le conseil, il va devoir quitter son bureau de Ben Aknoun et aller à la Présidence d’El Mouradia, essayer d’y entrer, malgré la Garde républicaine et constater qu’il n’y a personne à part le jardinier. Puis aller à Zéralda où là aussi, il doit constater qu’il n’y a personne à part des frères, et que même si le Président est bien là, prouver qu’il ne peut gouverner. Pour Belaïz, qui a parcouru un long chemin pour arriver là où il est grâce à Bouteflika, l’enfant de sa région, ce trajet Ben Aknoun-Zéralda va être le plus long de sa vie.

Va-t-il s’opposer à Gaïd Salah et soutenir son Président ou au contraire trahir celui qu’il a et qui l’a longtemps protégé ? Ensuite, le Parlement va-t-il voter l’application de cet article 102, lui qui est contrôlé par le FLN et le RND, tous deux déclarant soutenir encore le Président ?

On le saura bientôt, la solution douce étant évidemment la meilleure, puisqu’elle contente tout le monde : tous ceux qui ont demandé l’intervention de l’armée doivent être heureux, tous ceux qui ont refusé l’intervention de l’armée doivent être aussi heureux, le Président va partir, légalement, avec élections dans 3 ou 4 mois. Première étape de reconstruction réussie, grande victoire populaire. Silmiya.

 Source : El Watan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article