Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

PST : «Avant tout, ces actions expriment une soif de libertés»

 

Communiqué du Parti socialiste des travailleurs, 24 février 2019
 

Dénonçant l’impensable tentative de passage en force du cinquième mandat, d’un Bouteflika complètement démuni par la maladie et réduit à un faire-valoir, des milliers de manifestants ont bravé l’interdiction de manifester dans plusieurs villes du pays.

Avant tout, ces actions expriment une soif de libertés, castrées durant plusieurs années de dérive monarchique, tout comme elles exigent la cessation de toutes les atteintes à nos libertés démocratiques, notamment nos libertés d’expression, d’organisation, de manifestation et de notre droit de grève.

Contrairement à la propagande des tenants du pouvoir, ces manifestations traduisent le rejet populaire de la continuité du régime et de ses institutions illégitimes issues des différentes mascarades électorales comme celle qu’il nous prépare pour le 18 Avril prochain.

Elles sont aussi révélatrices du marasme social profond que les politiques libérales d’austérité ont provoque chez les larges masses populaires.

Pour le PST, il s’agit notamment de reconquérir en premier lieu, nos libertés et nos droits démocratiques (libertés d’expression, d’organisation, de manifestation, du droit de grève…). Il s’agit aussi de stopper le désastre social engendré par les politiques libérales du régime qui a généré un chômage massif et détruit nos entreprises et d’imposer une politique au service des besoins sociaux, (création d’emplois, augmentation du SNMG, augmentation du pouvoir d’achat…) Enfin il s’agit aussi de préserver la souveraineté nationale contre la soumission aux puissances étrangères qui soutiennent le régime et profitent de nos richesses nationales.

Le PST salue la mobilisation populaire, appelle les forces progressistes, politiques et sociales à converger avec le mouvement pour construire ensemble un nouveau rapport de force politique permettant l’élection d’une assemblée constituante souveraine. Une Assemblée constituante représentative des aspirations démocratiques et sociales des travailleurs et des masses populaires. Il s’agit de construire une convergence démocratique antilibérale et anti-impérialiste.

Le secrétariat National
Alger, le 24 Février 2019

Source : facebook

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article