Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Court métrage de 37 min. Réalisateur: Omar Belkacemi. Avec Abdenour Aoudia, Hocine Ait Hatrit, Latifa Aissat.

Court métrage de 37 min. Réalisateur: Omar Belkacemi. Avec Abdenour Aoudia, Hocine Ait Hatrit, Latifa Aissat.

Espace des Résistances Ahed Tamimi

 فضاء المقاومات عهد التميمي

 

Dans le cadre de ses activités, l’Espace des résistances Ahed Tamimi nous invite à assister à la projection du film : LMUJA  (La Vague) du réalisateur Omar Belkacemi.

La projection du film sera suivie d’un débat sur les luttes actuelles des travailleurs en Algérie.

 Samedi 9 février 2019, à 14 h au 27, boulevard Zighout Youcef, Alger

 

Alors que les projecteurs de l’actualité sont orientés sur les candidats à la candidature du scrutin présidentiel d’avril prochain, des ouvriers de l’industrie, de l’agriculture ou de l’administration, des employés, des techniciens, des enseignants et des cadres… se mobilisent quotidiennement, protestent, manifestent et font grève dans un relatif anonymat.

Qu’ils travaillent au sein du secteur public, dans le privé national ou étranger… ils revendiquent un meilleur salaire ou simplement le paiement de celui-ci, un meilleur statut, de meilleures conditions de travail, la fin de l’autoritarisme patronal et des mesures arbitraires, la remise en cause des licenciements abusifs, le droit de s’organiser en section syndicale pour se défendre…

C’est à ces sans-voix, ces invisibles de notre pays que l’Espace Ahed Tamimi entend redonner une visibilité à travers la projection du film LMUJA (La Vague) du réalisateur Omar Belkacemi qui explique :

« Je lève le voile sur le drame économique de cette période [les années 1990] qui est presque passée inaperçue, tant les médias n’en rendaient pas compte ou pas suffisamment, ni à l’époque ni de nos jours… On a détruit le tissu industriel et à la place, nous avons droit à une mafia compradore qui se complaît dans l’import-import. Résultat : chômage, précarité, suicides massifs, cas psychiatriques et j’en passe ! »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article