Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les walis semblent appelés à apporter une contribution plus "politique" que les habituels interventions  sur les fichiers électoraux ou dans les urnes. Les pressions sur les chefs d'entreprises et autres leaders d'opinion ne suffisent plus aussi. Ils sont appelés à se rapprocher des électeurs afin d'intervenir directement dans l'animation de la campagne pour le 5è mandat.

"Les élections approchent et l’administration bouge ! écrit un correspondant local. Les autorités locales semblent faire de leur mieux pour se montrer près du citoyen. A Blida-Ville, on est en plein remue-ménage. On décape pour goudronner plusieurs axes routiers, on refait certains trottoirs… Bref, on veut donner l’impression aux citoyens que ça travaille ! Et pour calmer les esprits,  le wali de Blida est allé jusqu’à donner des ordres fermes aux services de Sonelgaz afin de ne pas procéder à la coupure du courant électrique et du gaz chez les mauvais payeurs.

«Pas de coupure avant l’élection présidentielle. Nous avons besoin d’une stabilité sociale, surtout en ces moments précédant les élections», a insisté le wali lors d’une réunion.

Aussi, il a évoqué le problème de l’existence de plusieurs zones d’ombre pour ce qui est de la diffusion des programmes de la station radiophonique locale, principalement à l’extrême est et à l’extrême ouest de la wilaya. Il a, pour l’occasion, lancé un appel aux autorités compétentes pour y remédier. Quand les élections approchent, tout devient possible…

Assemblée de la société civile présidée par un wali

Plusieurs citoyens ont pris la parole dans une salle pleine à craquer, où le wali s’est montré prêt à écouter leurs doléances. Photo DR

"Au chef lieu de daïra d’Ouzera, dans une salle pleine à craquer, le wali de Médéa s’est montré disposé à écouter toutes les doléances des membres de la société civile présents, en leur demandant de s’exprimer librement, sans tabou, en vue de soulever tous les problèmes d’intérêt général touchant à la vie quotidienne des habitants et de leurs localités respectives.(...) Le wali, après avoir écouté tout le monde, a tout d’abord remis les pendules à l’heure avec des propos convaincants et réalistes, en expliquant que l’Etat fait tout et continue d’accorder une grande importance pour améliorer sans cesse le cadre de vie du citoyen et promouvoir son niveau de vie au quotidien. «Notre présence avec vous aujourd’hui est une preuve tangible pour répondre à vos préoccupations légitimes et en même temps trouver des solutions adéquates sur place en vous associant directement», dira-t-il."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article