Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

"L'air est immobile. Que les oiseaux et les sources sont loin ! Ce ne peut être que la fin du monde, en avançant". (Arthur Rimbaud).

 

Bouteflika travaille même le vendredi!

"Une première. Convoquer le corps électoral un vendredi, il faut avouer que personne ne s'y attendait. Cela ne s'était jamais fait auparavant. Cependant, il faut y voir au moins deux choses. D'abord que les charges d'un président de la République sont lourdes. Elles ne bénéficient pas de la réglementation du travail. Les jours fériés sont au bénéfice de la population active. Un chef de l'Etat est en fonction non-stop. Le jour, la nuit. Hiver comme été. (Editorial de l'Expression par Zouhir Mebarki)

Les villes algériennes seront embellies grâce au plastique

Avec Total, on va  créer à Arzew une usine de polypropylène (PP) d’une capacité de 550 000 tonnes par an. Ce PP sert à fabriquer le plastique, lequel embellira dans l'avenir les villes d'Algérie. A Mila, Le wali, Mohammed Amieur, a annoncé qu’il veut multiplier au chef-lieu de wilaya des espaces verts utilisant des matériaux produits industriellement. Le wali assure que cette expérience «si elle s’avère adaptée et qu’elle suscite de l’intérêt, sera progressivement généralisée». On attendant une circulaire de Bédoui pour le reste de l'Algérie? La ville de Mila possède de nombreux espaces verts naturels de qualité, à l’image du square Rachid Chaâboub. Mais peut-être ne sont-ils pas suffisamment vert...(Lire aussi «Le monde entier peut être plastifié »)

La place des chômeurs est en prison

Le citoyen chômeur Adel Chetti réclamait ses droits sociaux et politiques. Ce membre du Comité national de défense des droits des chômeurs (Cnddc), a été arrêté vendredi par la police alors qu’il observait un sit-in de protestation devant le siège de la wilaya de Batna. Les membres du Cnddc font l’objet, du harcèlement policier et judiciaire. Tahar Belabbas, figure de proue du mouvement des chômeurs a été interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi à Ain Defla, avant d’être relâché. Le coordinateur national du Cnddc, Nawfel Chekaoui, a été condamné en décembre dernier par le tribunal de Ain Beida à deux mois de prison avec sursis. (Lire aussi : Les comités de chômeurs interdits d'activité dans l'Algérie profonde.)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article