Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo DR

Photo DR

Jijel Des clients mécontents ferment une agence bancaire

Par Bouhali Mohammed Cherif, 18 juillet 2018

L’agence de la Banque agricole de développement rural BADR d’El Milia, dans la wilaya de Jijel, a été fermée hier matin par de nombreux clients en signe de protestation contre les conditions de leur accueil qu’ils jugent insupportables.

Selon des témoins oculaires, le climat était tendu dans la matinée d’hier et ce mouvement de protestation était dans l’air depuis longtemps en raison des souffrances que subissent les clients de cet établissement financier.

Les clients de cette agence, essentiellement des émigrés à la retraite, sont contraints tout au long de l’année de se lever à 1h du matin afin de faire la queue à partir de 2h du matin pour percevoir leurs retraites, nous a affirmé Tayeb, cadre dans une administration publique, riverain de cet établissement.

L’interminable file des vieux et des vieilles gens est un décor misérable quasi quotidien devant les portes de cette agence dont la façon de traiter ses clients doit interpeller la tutelle en vue de mettre fin au calvaire de ces retraités traités comme des mendiants devant les agissements de certains responsables qui semblent avoir d’autres chats à fouetter.

Dans une déclaration à la radio locale de Jijel hier, un client a affirmé qu’il n’a pas touché sa retraite depuis trois mois à cause de cette file qu’il a qualifiée de file de la honte. Une situation inédite qui résume pleinement la gestion de cet établissement financier qui a du mal à se débarrasser de la notion de «Beyleck» qui a fait beaucoup de dégâts à nos institutions dont l’image a été ternie par ces pratiques.

Il a fallu l’intervention des services de la Sûreté de daïra d’El Milia en médiateurs pour convaincre les protestataires, débloquer la situation et rouvrir les portes de cette banque. Ils se sont engagés à transmettre leurs doléances à qui de droit.
 

Source : le Soir d'Algérie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article