Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photos prises par Sami Kharoum dans le quartier de Belouizdad

Photos prises par Sami Kharoum dans le quartier de Belouizdad

Par Sami Kharoum, 24 mai 2018
 

Lorsque je l’ai vu, en traversant le quartier Ruisseau à Alger, j’ai arrêté ma voiture. C’était pour moi un événement exceptionnel, comme si un fan de foot rencontrait Messi ! Monsieur 7 avait enfin un visage.

Les dessins sont généralement peints dans les lieux les plus visibles d’Alger. L’on peut y distinguer des personnages fantomatiques et vaporeux portant toujours le numéro 7. Les femmes et les hommes y sont différenciés.

Disséminés dans la capitale, les personnages masculins de «Monsieur 7» ont six doigts. La gent féminine est généralement représentée sous forme de lézard.

 Je lui demande son nom. «Merouane 7 Chikour», me dit-il, me confiant qu’il peint sur les murs depuis un peu plus de sept ans. Il parle vite et je me retrouve perdu dans un flot de paroles ininterrompu.

Lorsque je lui demande les lieux où il a dessiné ses personnages, il égrène très vite une longue liste : «Casbah, Kharouba, Ruisseau, Hussein Dey, Blida…». Muni d’un sac d’argile, il promet de repeindre tous les murs où les dessins ont été effacés. A la question de savoir ce qu’il dessine sur celui-là, il répond qu’il s’agit d’un «marabout».

La rencontre fut brève mais les personnages de Merouane continuent de hanter la ville.

Source : El Watan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article