Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Par Larbi Oucherif, 27 mai 2018

Nordine Merabtine est mort dans la nuit de vendredi, m'écrit son épouse, Doria Merabtine.
Ç'est un grand malheur pour sa femme et ses deux garçons mais aussi pour tous ceux qui ont connu cet homme gentil, affable, souriant et néanmoins d une fermeté sereine et déterminée.

Il fut président du comité de section d Alger de l'UNEA historique de 1970 À 1971. Il a traversé une période de clandestinité avec calme et une certaine témérité.

Après le service national, il a rejoint une entreprise nationale. Directeur de unité de Relizane qui devait réaliser une mutation technologique et économique dans la production d'énergie, il a été remplacé avant de le mener à son terme. Profondément affecté par cet échec collectif Il a tenté d autres voies de contribution à l économie nationale.
Il a finalement rejoint la CNAC pour l'aide aux promoteurs en chômage.
Ses connaissances de l'entreprise et des arcanes qui conduisent les décideurs à épouser un projet ambitieux ont été utiles aux chômeurs.
Tout cela avec toujours un sourire malicieux qui en disait long sur son appréciation des hommes et des choses.
J'avais été depuis 1963, à la JFLN, le témoin de son parcours d homme, de militant, de citoyen.
Son épouse Doria est l être qu il a le plus aimé. ils ont en commun une efficacité indéniable dans tout ce qu ils entreprenaient avec modestie et détermination...
Voilà.
Je suis très triste.
Il a été enterré vendredi.

Source : Raïna-dz

Décès de notre ami Noureddine Merabtine

Par Alger-Républicain, 26 mai 2018

Noureddine est parti vendredi matin 26 mai des suites d’un malaise cardiaque à l’âge de 70 ans.

Il avait été membre du comité de la section de l’UNEA d’Alger entre 1967 et 1970 jusqu’à la dissolution arbitraire de cette organisation estudiantine prestigieuse. La mesure suivie par une vague de répression était le fruit d’une provocation montée par la droite du régime de l’époque. Noureddine militait aussi au sein du PAGS. Comme de nombreux autres cadres de l’UNEA nullement intimidés par cette dissolution, il poursuivit son activité de façon clandestine.

Le chef du FLN, Kaïd Ahmed, un des moteurs de l’aile droitière, n’appréciait pas la résistance de l’UNEA à ses tentatives aussi vaines que répétées de la caporaliser. Il n’appréciait surtout pas l’action politique menée par l’UNEA, dont Noureddine était un des animateurs actifs, au sein des étudiants en faveur de la démocratisation de l’enseignement supérieur, de la nationalisation des hydrocarbures servant de moyen de l’industrialisation de l’Algérie et d’une véritable réforme agraire. En d’autres termes il voulait étouffer la formation d’une génération de cadres universitaires échappant au diktat des caporaux du FLN mais ouverts sur les défis de la lutte pour l’indépendance économique et sensibles aux aspirations populaires à la justice sociale.

Après avoir terminé son service national à l’EMIA de Cherchell comme officier de réserve, il rejoint la SN METAL, une entreprise publique faisant partie des outils de réalisation des plans d’industrialisation, mettant de façon désintéressée ses connaissances, ses compétences et toute son énergie au service de l’édification de son pays.

Alger républicain présente à son épouse et à ses enfants ses condoléances les plus attristées. Il les assure de toute sa compassion.

Source : Alger-Républicain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NadircBoumaza 28/02/2019 22:45

Je viens juste de trouver cette funèbre annonce qui date et découvre que nono nous a quitté. Une grande tristesse me gagne, je ne l'avais pas vu depuis les années 70, un gars si gentil, si sympa , si doux et si intelligent et engagé. Merci de transmettre à Dora et ses enfants mes condoléances tres tardives et ma camaraderie la plus encourageante.

djilali Bencheikh 30/05/2018 13:40

J'étais a l'UNEA dans les années 60 j'aurais dû connaître Noureddine. Je ne me souviens plus de son visage depuis 50 ans. grosse perte si j'en juge par le parcours tracé par Larbi que je salue ainsi que Nadir. Alger Rep renait ? pas au courant une lueur dans la nuit de nos disparitions

Boumaza 27/05/2018 13:55

C'est avec grande tristesse que j'apprends le décès de Noureddine que j'avais essayé en vain de retrouver. Je te prie de transmettre mes condoléances les plus attristées à Doria et aux enfants.