Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

«La question de la rente nous attend depuis 50 ans. Si on ne la règle pas, on ne mettra pas le pied à l’étrier» affirme l'économiste qui a introduit hier le débat du RAJ intitulé par El Watan "Les ravages du système rentier".

Le pays dit l'économiste est «dans un consensus rentier», où l’Etat dispose de ses propres ressources et la population est sous-fiscalisée.

Qui est sous fiscalisé? On aurait aimé que soient mentionnées les différentes catégories sociales de cette "population" dispensées de participer à hauteur de leurs revenus au budget de l'Etat, comme on devrait le faire dans un pays fonctionnant normalement.

Qui sont les heureux élus de ce "consensus fiscal rentier"?

Pas les enseignants retraités en tout cas. Dénonçant ce matin le caractère "dérisoire" de la revalorisation récente des pensions de retraites, ils mettent en cause " l’IRG qui tire vers le bas les petites et moyennes pensions"" dans un contexte d'accroissement du coût de la vie.

En Algérie, pas de "consensus" pour les salariés et les retraités qui sont dans l'impossibilité d'arranger leur déclaration de revenu, l'IRG étant retenu à la source sur la fiche de paie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article