Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Le salut du peuple. Par Panagiotis Grigoriou.

Athènes, 19 avril 2018

 

Il était une fois, comme bien souvent dans les contes, un Docteur Folamour, sa suffisante doxa et deux autres dirigeants... suiveurs. À cette époque on ne pouvait trouver attitude plus bilieuse sur la terre. Les prétextes, les leurs, ils ont été trouvés, tordus, voire au besoin fabriqués.

Leurs missiles, à défaut de véritable mission, ils ont été pour l’essentiel interceptés et détruits avant de toucher le sol. Pauvres gens, piètres dirigeants. Voilà en résumé la vision grecque (non officielle) des événements qui ont frappé la Syrie il y a quelques jours. Et Athènes... c’est en quelque sorte l’Orient !

En cette époque où comme bien souvent dans les contes, les... têtes d’âne semblent encore ordonner, on peut lire sur certaines parures de la ville d’Athéna, cette vieille maxime latine “Salus populi suprema lex est(o)”, formule généralement attribuée à Cicéron, et qui peut être traduite par “Le salut du peuple est la loi suprême”, devise également de l’État du Missouri.

 

L’intervention contre la Syrie. “Quotidien des Rédacteurs”, avril 2018

Dans les cafés bien grecs, on se moque ainsi largement et volontiers de l’intervention tripartite occidentale contre la Syrie, et même la presse mainstream, en rajoute. “Eh bien voilà; ce n'est pas sans importance que d’autres pays, dont essentiellement l'Italie et l'Allemagne n'ont pas souhaité suivre... l'oncle d'Amérique, à l’exception normale de la Grande Bretagne... et cependant, à l’exception paradoxale de la France. C’est triste...”, fait remarquer Th., mon ami journaliste.

Dans nos chapelles et dans nos églises on célèbre toujours la Résurrection un peu fanée il faut admettre plus d’une semaine après Pâques, façon de parler comme manière de croire si possible, à l’hyperbole bien de notre temps, comme à celle de toujours. Hyperbole en grec, c’est cette une figure de style et autant manière de dire, consistant à exagérer l'expression d'une idée ou d'une réalité. Et pourtant l’espoir y réside toujours on dirait (...).

Texte intégral : Greek-crisis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article