Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

photo DR

photo DR

C’est l’œuvre du Président, répète, quatre fois, Bedoui. Pourtant, ce n’est que le permis à points.

Par le Radar de liberté, 2 avril 2018

Lors du lancement de l’opération-pilote du permis à point au Centre national des titres et des documents sécurisés (CNTDS) d’El-Hamiz, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a indiqué, à quatre reprises, que l’opération relevait d’une démarche dictée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le membre du gouvernement est revenu à la charge, dans son allocution. Il a assuré que le système du permis à points est inspiré du programme présidentiel et que sa mise en service était une priorité. Tous les intervenants, notamment ceux chargés de la modernisation de l’administration et de la numérisation des documents et des archives, ont, eux aussi, insisté sur ce qui leur semble visiblement capital. “Ce projet ambitieux est concrétisé par la volonté du chef de l’État de faciliter la vie au citoyen”, ne se lasse-t-on point à répéter.

Assis à la première rangée, le ministre des Transports et des Travaux publics, sa collègue de la Poste et des TIC, le wali d’Alger, mais aussi de hauts responsables de l’État ovationnaient les intervenants chaque fois que le nom du Président était cité.

Source : Liberté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article