Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les enseignants grévistes radiés seront réintégrés annonce le ministère de l'Education, les négociations vont s'ouvrir sur les revendications. Cette démarche de dialogue préconisée par le chef de l'Etat va-t-elle s'appliquer aux écoles normales supérieures (ENS) et aux internes des hôpitaux?

Le pouvoir a donc été amené à corriger la stratégie de rupture, fondée sur la mise hors la loi du mouvement gréviste. Le président Bouteflika, à l'origine de cette révision, semble avoir pris en compte le fait que l'opinion n'a pas basculé contre les grévistes. En dépit de l'hostilité très médiatisée de cette association nationale de parents d'élèves sur le papier dont la présidente a des enfants qui étudient exclusivement en ... France.

Se dresse aussi contre cette stratégie le front syndical contre les radiations, mettant en échec l'opération de division inspirée par Sidi Saïd, qui confirme encore une fois son rôle de cheval de Troie du régime à l'intérieur du mouvement syndical.

Mais, c'est sans doute l' intervention chaque jour plus massive des lycéens soutenant leurs enseignants qui a joué un rôle décisif pour contrer l'opération politico-médiatique visant à casser l'émergence du mouvement social citoyen.

Dans tous les cas, ce qui semble se confirmer c'est que du côté de la grande masse des Algériens, le sentiment "naturel" devient la sympathie à l'égard de ceux qui luttent pour leurs droits. Tout le monde sait que ce n'est pas facile, face à une machine à gouverner obtuse, hostile au consensus national civique en gestation.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article