Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Photo DR

Photo DR

A Constantine, pendant que Sidi Saïd préside au Zenith le congrès de wilaya préparé directement par l'administration centrale de l'UGTA, 154 délégués élus par la base, privés de salle de réunion, tiennent en plein air un congrès concurrent et élisent une commission exécutive.

On ne comprend pas comment, la rédaction du Soir d'Algérie a choisi comme titre pour sa une:"Sidi Saïd s'offre Constantine". Pourtant, l'information donnée par la correspodante locale était pourtant plutôt réservé, se terminant par un interrogation dubitative : "Le calme est-il revenu à Constantine ?". Car cette correspondante connaît bien le contexte local. Le 23 janvier dernier, Ilhem Tir annonçait :"Dissolution des Unions locales de l’UGTA à Constantine, les syndicalistes protestent contre la décision de Sidi-Saïd". On peut lire : "Les responsables des six Unions locales (UL) et ceux de leurs sections syndicales se sont regroupés pour dénoncer leur dissolution. A noter que la décision de dissolution a été prise jeudi dernier, à El Achour (Alger), par Abdelmadjid Sidi-Saïd alors que les mandats des Unions locales sont toujours en cours, ce qui constitue, selon les protestataires, «une violation du règlement intérieur du syndicat»."

L'autre congrès préparé par la base

Le correspondant de Liberté Kamel Ghimouze après avoir évoqué "la mise en scène orchestrée" au Zenith, rapporte la tenue d'un "congrès des frondeurs devant la maison des syndicats Abdelhak-Benhamouda située au centre-ville. Les portes de cette dernière étaient, en effet, fermées devant ces dizaines de syndicalistes se prévalant de la légitimité des urnes".

Le correspondant du Quotidien d'Oran A. El Abci  donne plus de précisions sur  ce "congrès bis" tenu sur l'Esplanade de la maison des Syndicats, où "un important déploiement de police a été enregistré" : "Les 154 délégués qui avaient été dégagés par les bases des Unions locales, ont procédé à la désignation de 51 membres composant la Commission exécutive de l'Union de wilaya, en attendant son installation, la semaine prochaine, en présence d'un huissier de justice."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article