Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

C'est ainsi que l'on pourrait résumer les propos prononcé hier par Ahmed Ouyahia. "Nous n’allons supprimer la subvention ni pour l’essence ni pour le pain ni pour le lait ni pour l’électricité ni pour autre chose », a-t-il déclaré.

Il faisait allusion aux récentes déclarations de son propre ministre des finances à Dubaï. Raouia a, selon l’agence Reuters, annoncé que l’État envisage de mettre fin aux subventions des prix d’essence dès 2019 et des autres produits en 2020. Le ministre ne faisait pourtant que répercuter la ligne stratégique du secrétaire général du RND. Mais la coutume dans le système exige que l'on essuie le couteau sur le comparse.

Ces "rumeurs" sont utilisées notamment selon lui pour susciter le "train de l'anarchie"  terme qu'il utilise par pour désigner les mouvements sociaux en cours.  

Dans l'éditorial du quotidien Reporters Adlene Badis écrit ce matin : "La posture à la limite de l’intransigeance envers des travailleurs élite du pays est particulièrement contre-productive. Il est indéniable que seuls l’ouverture et le dialogue peuvent constituer une solution à cette crise de bras de fer permanente entre les travailleurs de certains secteurs professionnels et le gouvernement. Mais pour cela il faudrait se rencontrer, discuter, négocier, et revenir au dialogue, inlassablement".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article