Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Rassemblement pour El Qods. Toutes les places sont prises à La Coupole du 5-Juillet.

Comme au bon vieux temps, le Wali d'Alger réquisitionne 1000 fonctionnaires par administration pour faire le remplissage. En laissant des quotas à la classe politique et aux Scouts.

Les rassemblements et autres marches contre Donald Trump ont été interdites et réprimées dans l'espace public. Pour donner le change, le pouvoir ouvre la Coupole du 5-Juillet pour un rassemblement en faveur d'El Qods.

Le Wali publie un communiqué, quatre jours avant le rassemblement prévu aujourd'hui samedi : "A l'effet de permettre à la population de la capitale de s'exprimer sur cette question dans le respect de la réglementation interdisant les marches à travers Alger pour des raisons de sécurité, la salle de la Couple du complexe sportif Mohamed Boudiaf sera mise, le samedi 16 décembre 2017 dans la matinée, à la disposition des associations, partis politiques et citoyens désirant y tenir un rassemblement de solidarité avec la cause palestinienne".

Ce n'est pas dans la rue certes, mais comment faire confiance aux Algérois ordinaires sevrés de rassemblement. La wilaya d’Alger va donc s'occuper elle-même du remplissage de la salle et donne pour cela des directives par courrier officiel aux administrations. Le quotidien a obtenu la copie de ce document. Le Radar de Liberté l'a lu pour nous :

"La wilaya exhorte les directions de la jeunesse et des sports, de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, des affaires religieuses et des biens wakfs ainsi que celle de la Protection civile de mobiliser au moins 1000 personnes chacune, pour le meeting prévu ce matin au complexe sportif Mohamed-Boudiaf du 5-Juillet.

Il est précisé dans le message que ce rassemblement “‘est dédié à la position officielle de l’Algérie vis-à-vis d’El-Qods”. Il est demandé aux responsables de ces administrations de ramener au rassemblement des élèves stagiaires, des enseignants, des personnels administratifs, imams… et de leur fournir la logistique nécessaire.

Source : Le radar de Liberté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Horrria 19/12/2017 16:00

Monsieur le Wali, la solidarité ne se décrète pas, voilà pourquoi les algérois, amoureux du football n'ont pas attendu votre feu vert. Quelques semaines avant, ils ont scandé, à tue tête dans ce même lieux, le Stade du 5 juillet, FILISTINE ECHOUADAD, FILISTINE... Cette fois, l'Algérie officielle est en retard d'un match. Yakhi khozen, yakhi.