Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

L'ouverture prolongée des bureaux de vote jusqu'à 20 heures a-t-elle fait bondir le taux de participation ?

Le commentateur politique du Soir d'Algérie Kamel Amarni conclut ainsi son article : "L’élection locale de jeudi dernier aura même connu une participation appréciable à l’échelle nationale avec un taux officiel annoncé de 46, 83%". Le journaliste trouve normal ce résultat expliquant qu'"Il était difficile pour l’administration de triturer les résultats d’une élection que les citoyens suivaient de très près, surtout lors du dépouillement final".

Dans le même journal, contredisant ce commentateur, ce titre: Constantine
L’étonnant rebond du taux de participation
.
Le correspondant local du journal écrit :

"Des rapports qui peineront à rebondir jusqu’au dernier pointage avant la clôture de l’opération de vote, celui de 17h ou ils étaient de 23,54% et de 23,29% avec, encore, un décalage par rapport à ceux avancés au centre de presse au niveau du cabinet du wali. Une anomalie rarement constatée lors des différents scrutins et prêtant aux suspicions légitimes des observateurs. Ainsi, l’on s’acheminait vers un scénario comparable à celui des élections législatives du 4 mai dernier au moment où des indiscrétions faisaient part de tentatives de bourrage des urnes ça et là, notamment à la nouvelle ville Ali-Mendjeli. Appréhension tout à fait plausible quand on saura la tendance galopante annoncée, laquelle fera grimper le taux de participation à hauteur des 45% à la fermeture des bureaux de vote contrastant avec la vacuité qui caractérisa ces derniers depuis leur ouverture et essentiellement pendant la prorogation d’une heure décidée par le ministère de l’Intérieur pour 45 wilayas dont Constantine".

Le correspondant du quotidien d'Oran fait le même constat :

"A 11h, il n'était que de 5,84% pour les APC et 5,24% pour l'APW. Aux alentours de 15h, la cellule de communication du cabinet du wali nous a informé que ce taux a grimpé péniblement à 12,95% pour l'APW et 13,09% pour les APC. Et à la fin, ce taux, qui avait été annoncé à 15% à 17h, fait une ascension fulgurante pour terminer à 42% à 20h après que le délai de clôture fut prorogé d'une heure, à l'instar de la quasi-totalité des wilayas du pays. Pourtant, au départ, rien ne laissait prévoir une telle issue, car à l'ouverture du scrutin à 8h et jusqu'à 10h, le vote se déroulait dans une indifférence quasi totale. Les citoyens qui ont fait la grasse matinée s'entassaient dans les cafés, les femmes étaient occupées à leur ménage et les bureaux de vote étaient désespérément vides".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article