Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Euro fort égale économie européenne plus forte. Dinar faible égale économie algérienne plus faible. Pas sûr.

"Dinar : l’euro établit un nouveau record historique" titrait il y a trois jours TSA-Algérie: "Le dinar poursuit sa baisse face à l’euro dans les échanges interbancaires officiels. Ce mardi, la monnaie unique européenne a établi un nouveau record historique à 131,56 dinars, en hausse de 1,10% par rapport à hier lundi. Depuis le 1er janvier, l’euro a progressé de 13,17% par rapport au dinar. La monnaie unique européenne profite de sa vigueur face aux autres devises, notamment le billet vert. L’euro a, en effet, dépassé mardi le seuil de 1,20 dollar pour la première fois depuis janvier 2015".

"La BCE tétanisée à l'idée que l'euro se réapprécie fortement", titrait il y a une semaine  Le Figaro. On lit  :

"Les minutes du Conseil des gouverneurs de la BCE, qui s'est tenu le 20 juillet dernier, ont été rendues publiques ce jeudi. Elles montrent que la hausse de l'euro est mal perçue à Francfort. Cette fois le doute n'est plus permis: la Banque centrale européenne s'inquiète ouvertement de la remontée de l'euro qui s'est réapprécié jusqu'à 11% depuis le début de l'année par rapport au dollar américain et de 4,8% en moyenne vis-à-vis des principales monnaies de la planète. «Des inquiétudes ont été exprimées concernant une éventuelle réévaluation excessive par les marchés financiers, notamment sur les marchés des changes», indique le texte (...). Le renchérissement de l'euro est en effet doublement pénalisant, tant pour l'inflation qui reste trop basse dans la zone euro que pour la croissance économique elle-même, et c'est pour cela que la BCE s'en méfie."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article