Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Les mécanismes de conclusion du deal durable entre les clans du système ont été grippées ces dernières année par la concurrence exacerbée pour l'accumulation du capital, combinées à la réorganisation de la Surveillance et à l'affaiblissement de la fonction présidentielle, dont le rôle de parrain de la cohésion du système a été affaibli au fil des ans.

Les cadres de l'Etat cantonnés par la SM puis par le DRS dans le statut "d'eunuques du système", semblent avoir ces dernières années recouvré une nouvelle marge de "liberté". Et ont été ainsi quasiment livrés à la seule force de leurs âmes, celle de serviteurs d'un Etat de service public, ou celle de serviteurs du cash.

Abdelmadjid Tebboune a exprimé probablement la révolte existentielle, le sursaut des services publics, hostiles à la subversion de l'Etat par les "forces de l'argent". Son initiative de jonction avec les forces populaires a été engagée presque accidentellement, prenant appui sur une des faces du système schizophrénique algérien, qui a pris ces dernières années la dénomination de "programme présidentiel".

On sait dans quelles circonstances a été donné le coup d'arrêt à cette initiative. Mais son blocage d'en haut  n'a pas suffi. Ce qui gène en effet le plus dans le schéma Tebboune c'est qu'il recélait une dynamique alternative au coup d'Etat néolibéral-qu'il soit militaire ou néobenaliste- qui nous pend au nez.

Il faut donc populariser l'idée que la jonction entre les aspirations populaires organisées ou en voie de l'être et les potentialités patriotiques présentes dans l'Etat algérien est impraticable, parce que "tous pourris"...

C'est le moment du déchaînement de la "face obscure" du système. Le Canal historique du DRS redevenu l'allié de Saïd par l'intermédiaire d'Ahmed, réactive ses points d'appui dans les médias pour démolir celui à cause duquel -volontairement ou à son insu- une idée différente de consensus a pris un nouvel élan dans l'opinion patriotique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :