Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

L'équipe d'Alger républicain en 1965. Au centre, Abdelhamid Benzine, Boualem Khalfa et Henri Alleg

L'équipe d'Alger républicain en 1965. Au centre, Abdelhamid Benzine, Boualem Khalfa et Henri Alleg

Boualem Khalfa est décédé hier matin à l'âge de 94 ans. Il est né à Koléa en 1923, commencera sa vie professionnel comme instituteur puis deviendra à la fin de 1944 journaliste à Alger Républicain dont il deviendra rédacteur en chef dès 1947. Ce journal sera interdit par l'administration colonial en 1955 et ne reparaîtra qu'en 1962 sous sa direction et celle de Henri Alleg. Cessant de paraître après le coup d'Etat du 19 juin 1965 le journal renaîtra au lendemain des manifestations d'octobre 1988.

Au plan politique, Boualem Khalfa milite d'abord avec les Amis du Manifeste de la liberté (1943-1945), puis adhère au Parti communiste algérien en 1946 et devient membre des instantes dirigeantes. Après le déclenchement du Premier novembre, il est membre de la direction clandestine du PCA, chargé d’organiser les Combattants de la liberté en Oranie. Arrêté en 1957, condamné à vingt ans de travaux forcés, il s'évade de la prison de Caen (France) en 1961, et occupe la responsabilité de la Fédération de France du PCA jusqu’à l’indépendance. 

Après le coup d'Etat du 19 juin 1965, jusqu'en en 1974, il fera partie de la direction clandestine du Pags. Après la liquidation de ce parti en 1993, il opte pour la participation à la création et à l'animation du Pads.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article