Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

Haï Es- Sabah. Main basse sur l'espace vert. Photo DR

Haï Es- Sabah. Main basse sur l'espace vert. Photo DR

Dans sa campagne électorale, quel parti ferait le lien entre son programme et le soutien aux habitants qui luttent contre le vol de terrains inconstructibles, légalement destinés aux espaces verts et au jeu des enfants? Les promoteurs mettent à profit la fameuse campagne électorale pour clôturer. A Sidi Chami, près d'Oran, "Le moindre bout de terrain est détourné par certains hommes d'affaires qui n'hésitent devant rien et mettent le paquet pour s'accaparer des terrains à grande valeur foncière". Avec la complicité de réseaux dans la wilaya et le silence des élus locaux, on colle l'étiquette "utilité publique" et le tour est joué.

Après le sit-in observé hier, les habitants des quatre cités de Haï Es- Sabah sont prêt à durcir leur mouvement, selon le Quotidien d'Oran

Des habitants de quatre cités de Haï Es-Sabah (103 logements, résidences Dahra, El Quods et Dahia) ont tenu hier matin un sit-in pour protester, selon leurs propos, contre le détournement d'un espace vert par trois promoteurs privés qui viennent de clôturer l'assiette pour construire des immeubles promotionnels R+12. Les délégués des contestataires ont menacé de durcir leur mouvement de contestation dans les jours à venir si rien n'est fait par les autorités locales et à leur tête le wali d'Oran pour arrêter le détournement de cette assiette d'utilité publique.

«Il s'agit d'une grande assiette de 800 mètres de longueur qui devait accueillir, selon le plan de masse, un espace vert. Nous avons contacté le délégué de l'annexe communale de la commune de Sidi Chahmi qui nous a confirmé qu'il s'agissait effectivement d'un espace vert. Malheureusement les autorités locales, et notamment la commune de Sidi Chahmi, n'ont rien fait pour préserver ce terrain. Nous allons organiser des actions de contestation dans les jours à venir et si rien n'est fait on va fermer la route», menace ce représentant des habitants.

Il ajoute que la construction d'immeubles R+12 sur cette assiette va pénaliser les habitants des cites avoisinantes. «Nous avons été étonnés de constater le lancement des travaux de terrassement sur cet espace vert qui est un terrain en pente d'une dizaine de mètres de largeur. Outre le caractère illégal de ce détournement, les nouvelles constructions vont priver tout le voisinage du soleil et de l'air. Nous exigeons une intervention prompte du chef de l'exécutif local pour éviter tout dérapage», avertit ce délégué des habitants. La progression des cas de détournement des espaces verts à travers le territoire de la wilaya sous le prétexte de réalisation de projets dits d'«utilité publique» laisse perplexe. Le moindre bout de terrain est détourné par certains hommes d'affaires qui n'hésitent devant rien et mettent le paquet pour s'accaparer des terrains à grande valeur foncière.

Source : Le Quotidien d'Oran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article