Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Saoudi Abdelaziz

"Ce qui s’est passé à Canal Algérie n’est donc pas un accident. La Férial Furon, descendante d’un bachagha du colonialisme à l’histoire établie, avait ses entrées. Sur sa page Facebook, on peut la voir en « bonne compagnie » avec des députés du parti du FLN et Mohamed Bedjaoui qui a occupé des postes majeurs dans l’Etat algérien. Tout cela n’est que le reflet d’un terrible manque de sérieux.

La nature a horreur du vide ! L’amnésie qui fait le révisionnisme est une conséquence directe du choix autoritaire fondé sur une confiscation de l’histoire pour justifier la situation de bannissement civique et citoyen des Algériens. L’histoire, réelle, étant occultée, déformée ou bannie, le récit national est affaibli, affadi".

Saad Ziane, 2 mars 2017.  Extrait de L’Algérie face au complot banal de l’incompétence : de nos mémoires effacées

"Le Chadlisme a été, dans une grande mesure, l’occasion de la revanche historique de ces castes, qui avaient été éjectés du haut du pavé, durant la lutte de libération et après l’indépendance. L’infitah et la restauration néolibérale, engagée presqu’ immédiatement après la mort de Boumediene, avec l’appui du néocolonialisme français, a été le moteur du tournant dans le processus d’accession de ces catégories aux commandes du pays, pénétrant et organisant le premier cercle de la présidence de Chadli. Les rejetons envahissent les secteurs économiques, les administrations et les services les plus décisifs de l’Etat algérien, y compris ceux de la puissante « communauté du renseignement ». Par différents mécanismes, nourris par leur supériorité culturelle et idéologique, ces castes se sont efforcé de phagocyter les structures du pouvoir économique et politique. Ce squat abusif de l’Etat algérien a considérablement aggravé sa coupure avec les masses populaires, qui, au fil des ans, deviendra structurelle.

Saoudi Abdelaziz. 5 juillet 2012. Extrait de La revanche des castes

Commenter cet article